Lignées de Jean-Marie Prud’homme (~1801 - 1871+) - sa descendance

Le 2 août 1830, Jean-Marie Prud'homme, résidant dans le Township de Plantagenet, épousait Marie Dubé, fille de Jean Baptiste Dubé et de Marie Charlotte Paquet de la Rivière Duchaîne. Puisque les parents de Jean-Marie ne furent pas indiqués dans l'acte, nous ne connaissons pas son ascendance.

Descendance de Jean-Marie Prud'homme

Après avoir vécu environ une décennie dans Plantagenet, le couple Prud'homme-Dubé migra vers la région d'Ottawa-Hull-Gatineau, passant quelque temps à Bytown.
Au recensement de 1851, la famille vit dans le rang 3 de Templeton sur un lot de 200 arpents.
Au recensement de 1861, ils vivent dans le Township de Gloucester. Au recensement de 1871, Jean-Marie, veuf, habite chez son fils Alexandre à Cantley.

La descencance de Jean-Marie Prudhomme et Marie Dubé fut:

  1. Jean (John) (~1833 - 1891+)
    Le 24-04-1854, Ó Pointe-Gatineau, il Úpousa Rosalie Nadon, fille de Jean Baptiste Nadon et de Rosalie Meilleur de la Rivière Blanche.
    Leur descendance se retrouvera dans la région de Gatineau, Perkins, Angers et les environs.

  2. Benjamin (1837 - 1907)
    Probablement né dans Plantagenet, le 09-09-1837, il fut baptisé 8 jours plus tard. L'acte fut inscrite dans les registres de L'Orignal.
    Le 29-08-1864, à Notre-Dame d'Ottawa, il épousa Philomène Riendon (Guindon), fille de Léandre Riendon et de Louise Lefebvre.
    Leur descendance se retrouvera surtout à Ottawa.

  3. Philomène (~1840 - ?)
    Elle fut baptisée le 11-01-1840 en la paroisse Notre-Dame d'Ottawa sous le nom de Marie, âgée de 4 mois (née le 4-11-1839). Ses parents étaient de Bytown.
    De Templeton, selon le recensement de 1851, et du Township de Gloucester, selon le recensement de 1861, chez ses parents, on perd sa trace par la suite. Qu'est-elle devenue?

  4. Alexandre (1843 - 1894)
    Il fut baptisé le 02-10-1843 en la paroisse Notre-Dame d'Ottawa, âgé de 3 semaines (né le 11-09-1843). Ses parents étaient de Bytown.
    Le 09-05-1864, à Notre-Dame d'Ottawa, il épousa Agnes Jane Johnston, de souche irlandaise, fille de John Johnston et de Anne Walsh de Bytown.
    Leur descendance se retrouvera dans Cantley, Gatineau, Buckingham, Hull et Ottawa.
    C'est dans cette lignée qu'on retrouve les personnages qui se sont les plus démarqués (Alexander James et George David, ses fils).